Expression politique

Expression libre des groupes politiques

Retrouvez ici les textes parus dans le journal municipal « Le lien »

Mars 2019

Expression libre de la majorité

A l’occasion du dernier conseil municipal, l’avenir de la commune était au centre des débats par l’élection d’un nouveau 1er adjoint au Maire, ainsi que l’approbation des orientations du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal tenant lieu de Programme Local de l’Habitat (PLUi-H).
Bruno Espic a été élu 1er adjoint au Maire. Adjoint aux finances depuis 2012, il est le garant de la bonne gestion des deniers publics.
Il oriente ainsi les choix budgétaires permettant de maintenir un haut niveau d’investissement, tout en désendettant la commune malgré un contexte national fortement contraint par la baisse des dotations de l’Etat. Son engagement municipal en fait également l’interlocuteur privilégié des commerçants de la commune et du marché de plein vent. Il succède ainsi à Gérard Bapt qui, tout en restant élu au conseil municipal,
continuera à porter les dossiers de santé publique comme il le fait depuis de nombreuses années.
Le PLUi-H devrait, être adopté par le Conseil de la métropole au mois d’avril prochain. Ce sera la dernière étape de validation avant sa mise en oeuvre. C’est la fin d’un long travail et d’une large période de concertation qui a permis de définir les conditions de développement de la Métropole de demain, et de notre commune en particulier. Nous avons sans cesse défendu notre qualité de vie et notre modèle de développement modéré. Nous avons su faire en sorte que les évolutions législatives favorisant la densification urbaine (suppression des coefficients d’occupation des sols notamment) soient contraintes par des densités limitées et des proportions d’espaces verts sur les parcelles constructibles plus importantes.
Pourtant, la commission d’enquête publique, dans ses conclusions, a remis en cause les nouveaux espaces verts protégés que nous avons souhaités. C’est contre cette demande que nous avons voté en Conseil municipal du 20 février en approuvant non seulement le rejet de cette réserve, tout en arrêtant le PLUi-H comme nous l’avons durement négocié. Alors que l’opposition a cru bon de s’abstenir sur ce vote, nous devons rappeler aux saint-jeannaises et aux saint-jeannais que la majorité du Président Moudenc impose ses choix de développement, faisant fi des contingences communales,
comme notre souhait de limiter à 30 % la proportion de logements sociaux. C’est pourquoi, nous nous sommes battus pour limiter la création
de nouvelles constructions à 120 logements par an et que nous nous battons pour que la commune soit desservie par des transports en commun performants. Madame le Maire a saisi à de nombreuses reprises le Président de Tisséo à ce sujet, ne recevant jusqu’à présent que de vagues promesses ou conditionnant l’arrivée du Linéo 9 au développement important de l’urbanisation. Nous n’acceptons pas et n’accepterons pas cette fuite en avant.

Expression des groupes d’opposition

Dégradation de la mobilité sur notre commune

E n Février dernier, le Conseil municipal a traité de la mise en place du PLUi-H en remplacement du POS. Le PLU est un bon outil pour accompagner l’évolution de la démographie sur la Métropole Toulousaine qui reste très attractive au niveau national. Donc nous sommes plutôt Pour mais nous nous sommes abstenus pour 2 raisons principales, points non pris en compte malgré nos demandes en réunion et enquêtes.
1- la Loi prévoit un taux de 25% de logements sociaux pour les communes faisant parties d’une Métropole et il nous est demandé un taux de 35%. Notre commune est effectivement en retard sur cet objectif (nous sommes aux alentours de 15-16%). Pour résorber notre retard tout en respectant la loi républicaine, nous avions proposé un taux de 30% qui n’a pas été retenu. Nous pensons que ce taux est excessif et peut devenir un réel problème
dans certains quartiers (augmentation du nombre de logement ET augmentation du nombre de logements sociaux).
2- Les transports en commun sur notre commune n’évoluent pas, voire régressent.
En effet, la ligne Lineo 9 s’arrête à L’Union pour plusieurs raisons et de fait, ne répond pas aux besoins des habitants de Saint-Jean.
Nous espérons que les études menées par Tisséo pour l’après 2020 apporteront un prolongement de Linéo 9 sur Saint-Jean. Cela serait
un signal fort pour ses habitants.
La Majorité municipale, bien qu’indiquant être d’accord avec nos propositions et remarques, a voté POUR cette version du PLU, malgré
avoir exprimé son désaccord en Conseil Métropolitain. Comprendra qui peut…
Si vous souhaitez nous joindre : saintjeanautrement@gmail.com

Les élus de Mieux Vivre à Saint-Jean :
Marianne Mikhailoff, Patrick Durandet, Catherine Flores, Christine Le Flahat et Frédéric Sol

Face à un urbanisme croissant vécu au quotidien sur notre commune, ce qui occasionne des difficultés de circulation notoires
pour nos concitoyens, notre demande légitime concernant la gratuité du «petit péage» de L’Union, voit à nouveau la décision
reportée. L’expansion de Toulouse et sa métropole entraine notre commune de SAINT-JEAN dans un tourbillon immobilier
qu’il nous sera difficile de maitriser à terme. Cette nouvelle poussée démographique provoque inéluctablement des nuisances dans la
mesure ou nos services publics ne suivent pas, car ils sont confrontés aux contraintes budgétaires de la commune.
Notre cadre de vie en souffre, aussi la volonté de développer nos espaces verts devrait être plus visible en préservant notre environnement,
notamment le piétonnier qui relie le quartier Bordeneuve au Groupe Scolaire ou nous constatons des monticules de terre abandonnés
suite à des chantiers, ainsi que des décharges sauvages qui apparaissent sous des ronciers.
REUSSIR SAINT-JEAN ENSEMBLE demeure à votre écoute pour améliorer notre qualité de vie au quotidien.

Vos interlocuteurs de « REUSSIR Saint-Jean ENSEMBLE »
Pierre SAULNIER et Franck CHRISTMANN Conseillers Municipaux saulnier.pierre31@orange.fr