Expression politique

Expression libre des groupes politiques

Retrouvez ici les textes parus dans le journal municipal « Le lien »

Décembre 2018

Expression de la majorité

Lors du dernier conseil municipal, nous avons pris une motion de soutien au Conseil départemental alors que le Président de la République et celui de Toulouse Métropole voudraient imposer le modèle lyonnais, fusionnant ainsi département et métropole. De notre point de vue, ce projet n’a pas de sens tant il éloignerait le citoyen de la décision. De plus, la suppression de l’institution départementale sur le périmètre métropolitain laisserait subsister un département résiduel, amputé d’une partie de ses ressources, de ses moyens et de sa capacité d’action en matière de solidarité humaine et territoriale. En Haute-Garonne, l’action du département est fondamentale pour assurer l’égalité des chances des citoyens sur l’ensemble des territoires urbains, péri-urbains, ruraux et de montagne.

Nous sommes convaincus que ces territoires, dont la diversité forge l’identité et la richesse, ont un avenir commun qui doit s’écrire dans la complémentarité, la solidarité et le partage. De plus, nous ne pouvons donner toutes compétences à une institution locale unique qui pourrait décider sans tenir compte de l’intérêt général. C’est ce qu’il se passe avec le choix du Président Moudenc pour la gestion de l’eau et de l’assainissement sur Toulouse Métropole.

Par une motion votée par de nombreux conseils municipaux, nous avions demandé au Président Moudenc l’organisation d’un débat public avant qu’une décision finale ne soit prise, affirmant également notre soutien à une gestion publique de l’eau. Certes, ce débat a été organisé le mardi 13 novembre, mais seulement 3 jours après que les offres finales des candidats à la DSP aient été rendues et le lendemain d’une réunion des Maires au cours de laquelle ils ont été informés des résultats de ces offres. Il n’y avait donc aucun espace de dialogue possible, au sein des communes. Nous avons toujours affirmé que nous souhaitions une consultation publique dès lors que l’ensemble des données seraient connues. La prise de position tranchée du Président Moudenc, 24 heures seulement après la publication des offres et des différences tarifaires entre la DSP et une régie publique, ressemble à un déni de démocratie puisque l’ensemble des informations permettant de faire un choix n’a pas été rendu public. Nous le regrettons et saurons l’exprimer lors des prochains conseils communautaires.

Enfin, depuis le début du mois de septembre, nous avons demandé à Tisséo de revoir l’organisation des lignes et des horaires de transport en commun suite à l’arrivée du Linéo 9 à L’Union. Alors que nous avons accompagné un certain nombre de réflexion de Tisséo au cours de cet été pour faire de l’arrivée de Linéo une réussite, nous étions loin de nous douter que le projet réel était de réduire de manière importante les fréquences et de modifier les horaires de passage, quitte à les rendre inadaptés pour leurs usagers. Nous avons donc demandé à Tisséo, non seulement de revoir l’offre de transports en commun sur Saint-Jean, mais aussi d’engager dès à présent, les études d’extension de la ligne Linéo 9 jusqu’à Castelmourou.

Expression des groupes d’opposition

Dégradation de la mobilité sur notre commune

La circulation automobile dans Saint-Jean devient de plus en plus difficile. Les heures de pointe au niveau de la mairie / centre commercial Belbèze / route de Montrabé sont devenues problématiques. Le report de la construction du rond-point entre la RD888 (ex RN88) et la route de Montrabé, pénalise notre commune mais aussi les communes avoisinantes. La place François Mitterrand n’arrange rien : A quand un aménagement digne de ce nom ? un réel marquage au sol ? un plan cohérent de circulation ?

Des incivilités sont également à mettre en cause avec le non-respect des zones de stationnement dans cette zone. Les 2 péages de l’Union sur la A68, ouverts il y a 25 ans, continuent de faire saturer la RD888. Une possible évolution au moins du «petit péage», devrait être annoncée d’ici la fin de l’année avec 3 scénarios : maintien en l’état, rachat puis suppression ou tarif modulé suivant le nombre d’occupant du véhicule ou si vous utilisez un véhicule électrique.

La diminution du maillage de lignes de bus sur Saint-Jean, est en complète contradiction avec l’évolution actuelle et future de notre commune (urbanisation significative et augmentation de la population…).

Une simple vue des arrêts de bus sur une carte Tisséo parle d’elle-même. Suite à l’ouverture de la ligne Lineo 9, réelle avancée sur le Nord-Est Toulousain mais qui malheureusement se fait au détriment de la suppression ou diminution d’autres lignes, nous soutenons les différentes associations de parents d’élèves suite à leurs actions auprès de Tisséo pour améliorer les conditions de transports des collégiens et lycéens.

Nous vous souhaitons d’excellentes fêtes de fin d’année, et n’hésitez pas à nous écrire si vous le souhaitez saintjeanautrement@gmail.com.

Les élus de mieux vivre à Saint-Jean
Patrick DURANDET, Marianne MIKHAILOFF, Catherine FLORES, Christine LE FLAHAT et Frédéric SOL.

Notre cœur de ville est un enjeu majeur pour la qualité de vie de notre collectivité. Un premier pas a été franchi avec la
médiathèque, mais est-ce vraiment suffisant !
Ce nouveau centre de l’activité de notre agglomération ne souhaite pas à juste titre être absorbé pas l’envolée récente de ce nouvel urbanisme
qui bétonne à tout va au détriment de notre cadre de vie. La perspective probable de la gratuité du péage de L’UNION nous permet d’envisager une meilleure fluidité du trafic routier sur notre commune aux heures de pointe. C’est bien notre mouvement d’opposition qui en a fait la demande officielle lors du précédent mandat électoral.
En l’occurrence, le tronçon de la R.N. d’Albi en sortie de Saint-Jean, et qui nous incombe avec l’accord du Conseil Départemental, devrait
mieux protéger ses piétons de plus en plus nombreux à circuler sur cet axe dont la dangerosité n’est plus à prouver.
Bonnes fêtes de fin d’année à l’ensemble de nos concitoyennes et concitoyens.

Vos interlocuteurs de « Réussir Saint-Jean ensemble »
Pierre SAULNIER : saulnier.pierre31@orange.fr et Franck CHRISTMANN, Conseillers municipaux.