Aller au contenu

Mon piano danse

0
Mon piano danse

Le 25 janvier 2019 à 21h00

Horaires :

25 et 26 janvier à 21h

CatégoriesMusique

Lieu : Espace Palumbo Localiser

Public : tout public

Tarif : 12 € / 10 €

Contact : service culture

Le 25 et 26 janvier à 21h

Jean-Charles Torres se donne l’opportunité avec Mon Piano Danse, d’adapter les oeuvres de l’un des plus grands auteurs-compositeurs-interprètes français de sa génération, Michel Berger.

Après plusieurs années de travail en marge de ses autres projets, il propose son spectacle aux dirigeants de l’hôtel Palladia de Toulouse, qui accepte de monter avec lui une formule unique en son genre, et ce, dans la magnifique salle de spectacle du lieu.

Cette résidence va permettre cette rencontre improbable entre ce grand artiste et l’univers chorégraphique du cabaret, rencontre voulue, étudié, travaillé, dans un genre nouveau. Réinventer Berger, lui redonner ses lettres de noblesses et l’actualiser sans perdre la magie de sa plume et de son génie.

Une suite de tableaux poétiques imaginés par Marilyn Bernard, danseuse et chorégraphe du célèbre cabaret « La Rose Noire » de Toulouse, intégrant des thèmes chers à l’auteur et représentant les étapes phares de sa trop courte vie.

C’est sur trois axes que le spectacle évolue, représentant trois grands thèmes de sa vie :

La musique, l’amour et l’amitié : avec des chansons telles que « Musique », « Si maman si » ou encore « Evidemment ».

Les comédies musicales : avec la plus célèbre « Starmania », une révolution dans le monde de la musique, encore au goût du jour et toujours jouée dans le monde entier.

Les voyages : thème abordé dans « Mademoiselle Chang », « Babacar » ou encore « Le paradis blanc ».

Chaque tableau est un voyage dans le temps, actualisé, chanté avec brio par quatre interprètes talentueux, un piano, bien-sûr et une guitare les accompagnent, dansé remarquablement sous la baguette d’une chorégraphie audacieuse. Le public est envoûté à la fois par la musique et par la complicité qui se crée avec les artistes.

Praesent sem, risus felis dolor neque. non vulputate, ut elementum