Piles et batteries des véhicules : réel danger pour l’environnement.

Piles et batteries des véhicules : réel danger pour l’environnement.

Nickel, lithium, zinc, cadmium, mercure, néodyme, cobalt, graphite, lithium…

Autant de métaux, pour certains très rares, que l’on peut trouver dans les piles et batteries que nous utilisons quotidiennement.

Autant de ressources dont l’extraction et le raffinage sont particulièrement polluants car nécessitant énormément d’eau et de produits chimiques.

Sans compter le coût humain de ces opérations effectuées dans des conditions sociales et sanitaires déplorables.

 

Or, jetées dans la nature, incinérées ou enfouies, piles et batteries libèrent alors leurs métaux et polluent les écosystèmes à long terme.

Une pollution doublée de gâchis quand on sait que les matériaux contenus dans les piles et batteries collectées peuvent être recyclés et réutilisés.

 

Le saviez-vous ? Le mercure d’une pile bouton usagée peut contaminer 400 litres d’eau ou un mètre cube de terre pendant 50 ans.

 

Le bon réflexe :

Dépôt de vos piles : conteneurs dédiés en grandes surfaces et déchetterie

Dépôt de vos batteries : déchetterie, centre-autos (Leclerc)