Election de Bruno Espic, Maire de Saint-Jean lors du Conseil Municipal du 25 mai

Election de Bruno Espic, Maire de Saint-Jean lors du Conseil Municipal du 25 mai

C’est au cours du Conseil Municipal d’installation du lundi 25 mai que Bruno Espic a été élu Maire de Saint-Jean. Les nouveaux membres du Conseil Municipal sont à découvrir ici

Le discours de Bruno Espic,

Mesdames et messieurs les adjoints,

Mesdames et messieurs les conseillers municipaux,

Mesdames et messieurs.

C’est avec une immense joie et beaucoup d’émotion que je prends place ce soir dans ces fonctions de premier magistrat de la ville de Saint-Jean, au sein de ce conseil municipal renouvelé. Je remercie les saint-jeannais qui nous ont témoigné leur confiance. Je serai le Maire de tous les saint-jeannais et ce conseil municipal sera le lieu de l’expression plurielle.

Je salue la présence autour de cette table de Patrick Durandet et de ses colistiers. Je l’assure de notre volonté de travailler ensemble pour l’intérêt des saint-jeannais. Je vous remercie également, Monsieur Durandet, pour nous avoir assigné au tribunal administratif pour demander l’annulation des élections municipales. Et si la commune a organisé ces élections municipales dans le contexte que nous connaissons, ce n’était pas de son choix mais du fait de ces obligations envers l’Etat. Aussi, il aurait été plus judicieux d’adresser votre recours au Président de la République et non aux colistiers de « Saint-Jean, ma ville », ainsi qu’au Président du Sénat qui a tant fait pour le maintien du 1er tour.

Je souhaite avant tout remercier Marie-Dominique VEZIAN et toute l’équipe qui était avec elle, pour tout le travail accompli qui a fait de Saint-Jean la ville que nous aimons tous.

Personne engagée, profondément attachée à notre commune, je n’imaginais pas te laisser quitter cette instance et tes fonctions de Maire sans t’honorer et te faire preuve de toute notre gratitude pour ce que tu as fait pour Saint-Jean et ses habitants. C’est pourquoi, j’ai plaisir, au nom du Conseil municipal, de te remettre ce soir la médaille d’honneur de la Ville, symbole de ton investissement depuis 19 ans et de ton attachement à Saint-Jean.

Depuis plus de 2 mois, Marie-Dominique et moi avons géré les difficultés engendrés par le confinement. Je tiens tout d’abord à rendre hommage à toutes les familles qui ont perdu un être cher à cause de ce virus. Ce virus est toujours là, nous imposant des conditions de vie contraignantes, pour le bien de tous. Heureusement, notre département est un des moins touchés. Ce n’est pas une raison suffisante pour diminuer notre vigilance.

Les services municipaux ont été actifs pendant cette période afin d’accompagner au mieux les saint-jeannais. Le CCAS a déployé de nombreuses actions pour soutenir les personnes les plus fragilisées (augmentation des livraisons de repas à domicile, contacts téléphoniques avec les plus fragiles, courses alimentaires à la demande, gestion de situations d’urgence,…). Dès le début du confinement, nous avons accueillis les enfants des personnels soignants et mobilisés par la crise. Cet accueil s’est fait en partenariat avec l’éducation nationale mais aussi avec la ville de L’Union. Notre Police Municipale a été également largement mise à contribution pour faire respecter ce confinement et a été d’un appui important pour la Gendarmerie Nationale.

Je salue le professionnalisme et l’investissement de tous les agents municipaux qui ont répondu efficacement à l’urgence de la situation.

Cette période de crise a démontré plus que jamais, le rôle indispensable de la commune et des services publics auprès des administrés. L’Etat ne s’y est pas trompé puisque le Président de la République et le Premier Ministre ont largement fait appel aux Maires et aux collectivités lors de leurs différentes interventions. Socle de notre démocratie, la Commune doit rester le lieu de la proximité, le lien indispensable entre le citoyen, l’administré et le service public.

C’est pourquoi, nous avons bâti un projet municipal pour les saint-jeannais. Je remercie très chaleureusement l’ensemble des colistiers de « Saint-Jean ma ville » pour le travail qu’ils ont accompli. Leur présence importante autour de cette table est le signe de la confiance que les saint-jeannais leur ont témoigné. Je les rassure tout de suite, le plus dur est à venir.

Notre projet porte de nombreuses actions, que nous mettrons en œuvre au fur et à mesure. Mais, des priorités s’en dégagent et je vous proposerai très rapidement de nous y atteler. La première priorité est la réhabilitation de notre cœur de ville, probablement dans un schéma différent de celui établi l’année dernière. Ensuite, et comme nous l’avons commencé avec la construction d’une nouvelle cantine à l’école Joséphine Baker, nous travaillerons à la réhabilitation de nos plus anciennes écoles. Nous nous attèlerons également à la réalisation d’un équipement polyvalent destiné aux festivités. Enfin, outre le développement d’actions nouvelles pour nos séniors et les personnes les plus fragiles, nous allons très rapidement mettre en œuvre des actions pour accompagner les demandeurs d’emploi, en partenariat avec les structures existantes et en collaboration avec les communes voisines.

Face à la crise que nous traversons, de grands enjeux nous attendent. De la petite enfance aux séniors, nous tenterons d’apporter des réponses aux attentes et aux besoins qui s’expriment. J’ai voulu une nouvelle gouvernance avec un binôme Maire / 1er adjoint, Céline Moretto, au cœur des décisions, dont les rôles seront partagés pour mieux accompagner les élus et décliner nos projets politiques.

Nous le ferons également dans le cadre de Toulouse Métropole dans laquelle notre participation sera des plus actives. Nous devons renforcer davantage encore le partenariat que nous avons avec cette entité car elle est une force.

Je nous souhaite à tous beaucoup de réussite et espère que nous ferons tous de Saint-Jean, une ville où il fait toujours aussi bon vivre.